27 février 2018

France-Palestine, Salah Hamouri : le scandale continue

http://www.france-palestine.org/Salah-Hamouri-le-scandale-continue La prolongation pour quatre mois de la détention administrative de Salah Hamouri prononcée par Avigdor Liberman, le ministre israélien de la Défense, a été connue dans la matinée d’hier (26 février). Parfaitement inacceptable, elle renvoie cruellement la France à ses responsabilités. Comment se fait-il, en l’absence de toute charge à son encontre, qu’il n’ait pas été possible d’obtenir au minimum sa libération au terme de six mois de détention arbitraire ? C’est... [Lire la suite]
27 février 2018

Comment Marx et Engels ont tenté de définir le communisme.

« Aujourd’hui, indique l'introduction, il ne s’agit pas seulement de restituer son sens au communisme. Il faut également se rendre compte que dans la période actuelle de décadence du capitalisme, ce but n’est plus un “idéal lointain”. Pour la première fois dans l’histoire, c’est une possibilité et une nécessité historiques. Nous sommes les héritiers des ouvriers de La Commune de Paris, de Russie, d’Allemagne, de Hongrie et d’ailleurs qui se sont concrètement attaqués à la tâche révolutionnaire de destruction du capitalisme et de... [Lire la suite]
27 février 2018

Immigration et perpétuation de l'idéologie coloniale

« Prise, indique l'article, comme axe principal de la réflexion et de l’action de l’État depuis plusieurs décennies, la trilogie -immigration, clandestinité, insécurité- a favorisé une manipulation des notions de légalité et de légitimité et, par suite, perverti le discours politique sur les droits des migrants et de l’ensemble des populations issues de l’immigration et sur la place qui doit être la leur dans la cité. Elle a servi de terreau idéologique à la logique d’exclusion qui a conduit à plusieurs propositions de réforme et... [Lire la suite]
27 février 2018

Les Clés du Moyen-Orient, Lukas Tsiptsios, La Légion d'Orient

« Finalement, indique Lukas Tsiptsios, l’idée d’un débarquement est abandonnée, et Briand donne la priorité à l’Armée française d’Orient aux Balkans, mais le projet d’un corps d’auxiliaires est maintenu. A l’origine, celui-ci ne devait comporter que des Arméniens, réfugiés à Port-Saïd, mais Briand propose de l’ouvrir également aux Syriens et aux Libanais. Ces soldats d’origine ottomane devaient être encadrés par des officiers français, qui bien souvent ne maîtrisaient pas leur langue. La Légion, fondée le 15 novembre 1916, devait... [Lire la suite]