12 février 2018

Claude Billot-Zeller, « La France s’est mise en mouvement »

Informations Ouvrières n°489 « La France s’est mise en mouvement » mercredi 7 février 2018  par  POI National  « La France s’est mise en mouvement »  Claude Billot-Zeller, membre du bureau national du POI Quel mouvement ! Les réformes Philippe-Macron sont celles que l’on attendait, dit Jacques Attali qui se réjouit. Aussi conseille-t-il d’aller à marche forcée, avec les réformes déjà engagées. Il faut poursuivre : supprimer les régimes... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
12 février 2018

Mathilde Rouxel, Palestine, soixante-dix ans d'histoire de conflit

« Alain Gresh, indique Mathilde Rouxel, clôt la revue en soulignant la persistance des Palestiniens à résister. Avec ce grand panorama journalistique et académique à travers soixante-dix ans d’histoire de conflit, ce numéro édité par Le Monde Diplomatique et Manière de Voir offre un aperçu précis de la question palestinienne. Il permet de mieux saisir les enjeux, notamment, de la décision du président Donald Trump de faire de Jérusalem la capitale d’Israël, alors que le processus de paix israélo-palestinien est encore au point... [Lire la suite]
12 février 2018

Canaille le Rouge, CGT, Et si on y allait tous ensemble ?

« Plusieurs journées d’actions, indique l'appel, parfois dans l’unité sont déjà inscrites dans le paysage social de ces prochains jours et semaines. Le 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, doit nous permettre de porter, notamment, la question de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes. Le 15 mars avec les retraités dans l’unité. Le 22 mars, dans la Fonction publique à l’appel de 7 organisations syndicales. Elles doivent être l’occasion de faire converger public/privé, de rassembler tous... [Lire la suite]
12 février 2018

Nick Beams, Marx et le renversement du système de profit

« Il ne peut y avoir, indique Nick Beams, un quelconque « ajustement » pacifique des classes dirigeantes capitalistes aux exigences de la classe ouvrière, parce que tout le système de profit sur lequel elles président est bousculé par une série de contradictions – la perspective que l’effondrement de tout le château de cartes financier s’effondrera, intensifiant les conflits commerciaux et monétaires, affaiblissant la confiance dans la stabilité du système monétaire international, sans parler de la menace montante de la guerre... [Lire la suite]