Erika Abrams ou la passion de traduire

« C'est une fanatique du travail », dit le critique et historien de la littérature Vladimír Karfík à propos d’Erika Abrams à laquelle le Pen club tchèque vient de décerner le prix Karel Čapek. Et c’est avec Vladimír Karfík que nous allons nous pencher sur la personnalité étonnante de cette traductrice, écrivaine et linguiste qui a consacré une grande partie de sa vie et de son œuvre à jeter des ponts entre les littératures tchèque et française... »

Reprenons la lecture des informations de Radio Praha...

Michel Peyret


Infos Samedi 13 janvier 2018

Présidentielle : Miloš Zeman et Jiří Drahoš s’affronteront au second tour

Avec plus de 38 % des suffrages, le président sortant, Miloš Zeman, arrive en tête du premier tour de l’élection présidentielle, et affrontera au second tour l’ancien président de l’Académie des Sciences Jiří Drahoš qui a recueilli un peu plus de 26 % des voix. Celui-ci se déroulera les 26 et 27 janvier prochains. La seconde élection présidentielle au suffrage direct de l’histoire du pays a suscité l’intérêt des électeurs tchèques avec plus de 61 % de participation.

Les autres candidats ont recueilli les suffrages suivants : plus de 10 % pour l’ancien ambassadeur en France Pavel Fischer, plus de 9 % pour l’homme d’affaires Michal Horáček, près de 9 % pour le médecin Marek Hilšer, plus de 4 % pour l’ancien Premier ministre Mirek Topolánek, un peu plus de 1 % pour le président de l’Association de l’industrie de la défense et de la sécurité Jiří Hynek, moins d'1 % pour le musicien et président du Parti du bon sens Petr Hannig, et moins de 0,50 % pour l’ancien PDG de Škoda Auto Vratislav Kulhánek.

Présidentielle : la plupart des candidats perdants apportent leur soutien à Jiří Drahoš

Plusieurs candidats malheureux ont d’ores et déjà fait connaître leur consigne de vote, appelant à soutenir l’ancien président de l’Académie des Sciences Jiří Drahoš au second tour de la présidentielle. Dès les premières estimations, l’homme d’affaires Michal Horáček avait fait savoir dès le début de l'après-midi qu’il « soutiendrait n’importe quel candidat qui se retrouverait face à Miloš Zeman. » De même, l’ancien Premier ministre Mirek Topolánek a tenu d’abord à féliciter les deux vainqueurs du premier tour, tout en appelant ses électeurs à ne pas rester à la maison lors du second tour et d’aller voter pour Jiří Drahoš. Le médecin Marek Hilšer et l’ancien PDG de Škoda Auto Vratislav Kulhánek ont également choisi de le soutenir, ce dernier estimant que « l’ère Zeman était terminée. » Arrivé troisième du premier tour, l’ancien ambassadeur tchèque en France Pavel Fischer a finalement annoncé son soutien à Jiří Drahoš, alors que presque la totalité des bulletins étaient dépouillés.

Le président de l’Association de l’industrie de la défense et de la sécurité Jiří Hynek a fait savoir qu'il ne donnerait sa consigne de vote qu'un jour avant la tenue du second tour. Le musicien et président du Parti du bon sens Petr Hannig a, pour sa part, annoncé qu'il voterait pour Miloš Zeman. A noter, sans surprise, que le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) a déclaré qu'il continuerait à soutenir ce dernier au second tour, mais qu'une fois de plus, sa position ne reflétait pas celle de son parti.

Présidentielle : Zeman participera à un débat télévisé ; Drahoš appelle à venir voter au second tour

Le président sortant Miloš Zeman est prêt à affronter son rival Jiří Drahoš dans le cadre d’un débat télévisé de l’entre-deux-tours, a-t-il déclaré dans le cadre d’une conférence de presse ce samedi après-midi. Le chef de l’Etat tchèque, candidat à sa propre succession, qui n’a pas souhaité faire campagne, avait également refusé de participer à des débats auparavant. Il avait d’ailleurs été critiqué pour cela par ses adversaires. Ce samedi, il s’est dit prêt à participer à au moins un ou deux débats télévisés, taclant au passage la télévision publique tchèque sur son prétendu manque d’objectivité. « Je suis encore jeune, plein de forces, plein d’énergie, et j’aime les discussions, » a-t-il fait savoir.

De son côté, son adversaire Jiří Drahoš s’est exprimé devant son équipe de campagne et les caméras dans l’après-midi, depuis son QG au théâtre La Fabrika, à Prague, appelant toutes les personnes souhaitant un changement à participer au second tour. « Je suis persuadé que ce ne sera pas pour rien, » a-t-il déclaré. Il a également félicité ses autres adversaires malheureux, exprimant sa satisfaction d’une campagne électorale cultivée.

La militante Femen qui avait attaqué le président Zeman placée en détention provisoire

La militante ukrainienne Femen qui avait attaqué le président sortant Miloš Zeman, vendredi, alors que ce dernier allait voter, a été placée en détention provisoire. Cachée parmi les journalistes présents, la militante s’était déshabillée avant de se jeter, poitrine dénudée et en criant, dans sa direction. Le service de sécurité était alors intervenu.

Visiblement ébranlé, Miloš Zeman, 73 ans, accompagné de son épouse, avait alors quitté le bureau de vote situé dans une école en banlieue de Prague, mais y est revenu rapidement, affirmant qu’il se sentait «honoré par le fait dêtre attaqué par le mouvement Femen, qui s’en était pris également au pape». La militante Femen risque trois ans de prison si elle est reconnue coupable de trouble à l’ordre public.

Petr Fiala réélu à la tête du parti ODS

Le parti de droite civique-démocrate (ODS) est réuni en congrès ce week-end à Ostrava, pour élire une nouvelle direction. Le président sortant de ce parti d'opposition, Petr Fiala, à son poste depuis 2014 a été réélu à la tête du parti. Fort d'un soutien dans toutes les régions du pays, il se présentait sans concurrent déclaré. Tout comme il y a deux ans, lors du dernier congrès du parti, il a obtenu 90% des voix des délégués. Suite aux dernières élections législatives de l'automne dernier, l'ODS est le deuxième parti le plus fort au Parlement, mais n'a que 25 députés. L'ODS dispose de dix sièges au Sénat.

3 morts et 45 blessés dans un accident de bus près de Prague

Trois personnes sont mortes et 45 autres ont été blessées, dont certaines grièvement, vendredi vers 16h dans la collision d'un autobus avec une voiture, à Horomeřice, dans la banlieue nord-ouest de Prague. "La collision a fait trois morts, la conductrice d'une voiture et deux personnes dans le bus" qui a heurté un arbre après être sorti de la route pour une raison indéterminée pour l'instant, a déclaré une porte-parole de la police.

La police a réussi à évacuer toutes les personnes qui restaient coincés dans le bus. Plusieurs enfants se trouvent parmi les passagers blessés, selon les services de sauvetage de la capitale tchèque. "Deux enfants grièvement blessés à la tête ont été mis sous respiration artificielle et placés en état de sommeil artificiel", a indiqué la porte-parole des services de sauvetage.

Des bénévoles recensent les oiseaux aquatiques pendant tout le week-end

Près de 400 bénévoles, notamment des ornithologues amateurs, ont pour mission ce week-end de recenser les oiseaux aquatiques hibernant en République tchèque. L'objectif de cet événement international, auquel participent des bénévoles des cinq continents, est d'étudier dans quelle mesure ces animaux réagissent au changement climatique et comment celui-ci change leurs habitudes. C'est la 53e édition de ce recensement. Selon les scientifiques, la population d'oiseaux hibernant en République tchèque tend à augmenter depuis plusieurs années. Ce week-end, les bénévoles vont effectuer ce recensement sur environ 700 sites. L'an dernier, 65 espèces d'oiseaux aquatiques ont été recensées, dont 243 779 individus.

Biathlon : Gabriela Koukalová forfait pour les JO de Pyeongchang

Gabriela Koukalová ne participera pas aux Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang (Corée du Sud) en février prochain. Absente des pistes depuis le début de saison en raison de douleurs aux mollets, la biathlète tchèque, championne du monde en titre du sprint et meilleure sportive tchèque de l’année 2017, a été contrainte de déclarer forfait à moins d’un mois de l’ouverture des Jeux. L’information a été communiquée, vendredi soir, par la Fédération tchèque de biathlon (ČBS).

Avec la patineuse de vitesse Martina Sáblíková et les snowboardeuses Ester Ledecká et Eva Samková, Gabriela Koukalová, qui s’entraînait individuellement depuis un mois et qui était montée sur deux podiums à Sotchi en 2014, comptait parmi les principaux espoirs de médailles tchèques aux Jeux. La vainqueur du classement général de la Coupe du monde 2016 a d’ores et déjà fait une croix sur le reste de la saison également afin de se soigner.

Météo

Dimanche, jour de fête des Radovan, le pays sera divisé en deux, entre une partie ouest et sud-ouest sous les nuages et une partie est et nord-est sous le soleil. Les températures moyennes oscilleront autour de zéro.

Erika Abrams ou la passion de traduire

« C’est une fanatique du travail, » dit le critique et historien de la littérature Vladimír Karfík à propos d’Erika Abrams à laquelle le Pen club tchèque vient de décerner le prix Karel Čapek. Et c’est avec Vladimír Karfík que nous allons nous pencher sur la personnalité étonnante de cette traductrice, écrivaine et linguiste qui a consacré une grande partie de sa vie et de son œuvre à jeter des ponts entre les littératures tchèque et française.

Miloš Zeman, encore ?

Rhéteur aguerri, tacticien politique hors pair et provocateur pour le moins clivant, Miloš Zeman est incontestablement l’une des figures politiques majeures des premières décennies de la jeune République tchèque. Leader de la social-démocratie durant la décennie 1990, Premier ministre de 1998 à 2002, le natif de Kolín (Bohême centrale) est devenu en 2013 le premier chef d’Etat tchèque élu au suffrage universel. Vainqueur du premier tour de la présidentielle 2018, il pourrait bien également être le second…

Le scientifique Jiří Drahoš, le plus fort des candidats « anti-Zeman »

Président de l’Académie tchèque des Sciences jusqu’en mars 2017, Jiří Drahoš est une personnalité respectée dans les milieux scientifique, intellectuel et politique. Cet éminent spécialiste en physique-chimie se veut être un chef de l’Etat honnête et intègre, un président qui unit et cultive la société tchèque. Une manière de se démarquer de son adversaire Miloš Zeman qu’il affrontera au second tour de l’élection présidentielle.

Ce courriel vous est envoyé automatiquement selon la configuration que vous avez choisi pour votre abonnement aux informations de Radio Prague. Pour changez le réglage cliquez ici.

© 2018, Radio Prague, émissions internationales de la Radio tchèque.

www.radio.cz, e-mail: cr@radio.cz, visitez-nous sur facebook

Se désabonner