28 décembre 2017

Radio Prague, plusieurs destinations touristiques tchèques

« Cette fois, indique Radio Prague, c'est avec un choix de plusieurs destinations touristiques tchèques, peut-être pas parmi les plus connues, mais certainement pas moins intéressantes. Nous vous proposons de (re)découvrir les volcans de boue de la Bohême de l’Ouest, la Montagne sainte de Příbram, qui est le lieu de pèlerinage marial le plus visité en République tchèque, une distillerie pas comme les autres, la ville d’Ostrava et son patrimoine industriel, le château de Duchcov où est mort Giacomo Casanova, ou encore les plus... [Lire la suite]
28 décembre 2017

CATHERINE GOLLIAU, les manières dont on peut vivre sans Dieu

 « On ne se libère pas aisément de la croyance, pense Catherine Golliau, peut-être parce qu'elle est constitutive de l'espèce humaine. Certains athées d'ailleurs sont d'une intolérance qui ressemble étrangement à celle, religieuse, qu'ils prétendent combattre. C'est ce qu'entend montrer ce hors-série, en même temps que toutes les manières dont on peut « vivre sans Dieu ». Et ne pas le penser ? N'est-ce pas la solution la plus élégante pour régler les problèmes d'intolérance et de violence qui accompagnent trop... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
28 décembre 2017

Guy Foche, les relations culturelles France-Russie

« Si en 2017 la Russie a choisi de commémorer les 300 ans du voyage en France du Tsar Pierre le grand et de mettre en valeur les itinéraires qu’il emprunta, le pays célébrera en 2018 les 200 ans de la naissance de Marius Petipa. Ce chorégraphe et maître de ballet français a en effet gagné sa renommée internationale en Russie, et plus précisément à Saint Pétersbourg, où il a travaillé pendant près de cinquante ans et créé de célèbres ballets classiques comme Don Quichotte, Casse-Noisette ou encore La Bayadère, d’où son titre de... [Lire la suite]
28 décembre 2017

Ricardo Mella, les révolutions sont les points culminants de l'évolution

« La révolution, indique Ricardo Mella, est un absolutisme inévitable, absolutisme des lois naturelles, sans lequel le progrès serait vide de sens. Une montagne, une éruption volcanique surgissent soudain au milieu de la mer à cause d’un absolutisme de la nature, une révolution de la matière. De semblables révolutions changent également la société sans qu’aucune force et aucun obstacle ne puisse l’éviter. La vie humaine justifie, donc, pleinement la vérité selon laquelle les rénovations sont une nécessité de la loi générale de... [Lire la suite]