« Dans son arrêté, nous dit l'article, le préfet de police justifie cette interdiction par le fait que la manifestation "est susceptible de rassembler des groupements violents appartenant à la mouvance de l’ultra-droite provenant aussi bien de la région parisienne, que de la province, ainsi que d’Allemagne, d’Autriche, d’Italie et du Royaume-Uni".Le préfet évoque aussi des "éléments et groupes de la mouvance contestataire radicale et violente de l’extrême gauche", "déterminés", "organisés", "masqués", "très mobiles" et ayant "appelé à empêcher cette manifestation" et à participer "en nombre à une contre-manifestation"... »

Reprenons la lecture de l'article de Sud-Ouest...

Michel Peyret



 

Une manifestation du groupe d’extrême droite Génération Identitaire interdite à Paris

A La Une Faits Divers

Publié le 24/11/2017 à 17h29 par SudOuest.fr avec AFP.

Une manifestation du groupe d’extrême droite Génération Identitaire interdite à Paris Le préfet de police craint des débordements violents.

archives illustration CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

La mesure prise le préfet de police contre l’association d’extrême droite, qui devait se rassembler samedi, est destinée à éviter d’éventuelles violences.

Le préfet de police de Paris a pris vendredi un arrêté d’interdiction, mesure rare, contre une manifestation de Génération Identitaire et contre "tout rassemblement en réaction à cette manifestation", a annoncé vendredi la préfecture de police. Une manifestation de l’association Génération Identitaire (extrême droite) avait été déclarée pour samedi auprès de la préfecture de police.

Plusieurs mouvements "ont fait savoir leur volonté d’organiser des contre-rassemblements", selon la préfecture. Le préfet de police Michel Delpuech a décidé d’interdire la manifestation et les rassemblements "afin d’éviter des affrontements violents et des troubles à l’ordre public qui peuvent en résulter".

Contre-appel de la mouvance d’extrême gauche

Dans son arrêté, le préfet de police justifie cette interdiction par le fait que la manifestation "est susceptible de rassembler des groupements violents appartenant à la mouvance de l’ultra-droite provenant aussi bien de la région parisienne, que de la province, ainsi que d’Allemagne, d’Autriche, d’Italie et du Royaume-Uni".

La rédaction vous conseille

Le préfet évoque aussi des "éléments et groupes de la mouvance contestataire radicale et violente de l’extrême gauche", "déterminés", "organisés", "masqués", "très mobiles" et ayant "appelé à empêcher cette manifestation" et à participer "en nombre à une contre-manifestation". 

Risque de "troubles graves"

Sur les réseaux sociaux, une organisation "antifasciste" a en effet appelé à un contre-rassemblement "face aux identitaires". "Cette situation ne peut que générer des troubles graves à l’ordre public", estime le préfet.

Il rappelle également que "les forces de l’ordre seront fortement mobilisées" ce samedi sur d’autres événements à Paris et que "la menace terroriste continue à mobiliser" les forces de sécurité intérieure. La manifestation de Génération identitaire devait se tenir dans le secteur du boulevard de Grenelle et de l’avenue de la Motte Piquet dans le XVe arrondissement de Paris. Le contre-rassemblement au métro Cambronne. 



Recevez la newsletter quotidienne

Tous les matins, à partir de 8h15, l'essentiel de l'actualité du jour : Faits divers, sport, économie...

S'inscrire

Sur le même sujet

Méditerranée : un navire d'identitaires pour empêcher le sauvetage de migrants 4

Méditerranée : un navire d’identitaires pour empêcher le sauvetage de migrants

Des militants d'extrême-droite venus de toute l'Europe font route vers la mer Méditerranée. Leur objectif ? Empêcher les missions de secours des migrants