« Nous sommes en présence, pense Camille Loty Malebrance, d’un ordre obsolète où des profiteurs cossus, obsédés par leurs privilèges extrêmes veulent à tout prix maintenir contre tout bon sens, la mécanique systémique des aberrations à contre-courant de l’histoire et de sa loi qui exige que toute société humaine change radicalement, ou à tout moins, se réajuste de fond en comble quand le statu quo devient compassé et indisposé...  »

Reprenons la lecture des appréciations de camille Loty Malebranche...

Michel Peyret


Usa-tueries : un ordre matérialiste de déshumanisation meurtrière.

9 Octobre 2017

Par Camille Loty Malebranche

 

La fréquence des tueries répétées aux Usa, est révélatrice d’une forme de létalité systémique diluée et disséminée partout dans une sorte de langage tantôt codé, tantôt patent d’un ordre social-impérial en crise qui banalise la vie et la violence qui la menace. Un ordre mortifère, une civilisation létale de matérialisme primaire où ni l’humain ni la vie n’ont la primauté.   

 

Le nouveau massacre perpétré à Las Vegas, côtoie l’inquiétant réveil des suprématistes blancs rappelant les heures sombres du sinistre ku klux klan et de la loi de Lynch. Nous ne pouvons ici taire l'attitude de l’impassible Nra et de son lobbying fortement militant pour la libre vente des armes au profit des armuriers, laquelle Nra généralement très rétive à toute réglementation étatique concernant les armes, ironiquement - en cette douloureuse circonstance de nouvelle hécatombe par armes à feu - aura consenti à l'État, la plus pathétique, la plus monumentale concession de son histoire, celle du droit de réglementer tout dispositif ultérieur ajouté par un acquéreur d'armes pour augmenter le nombre de tirs par minute. On imagine qu'ainsi, au lieu de faire 58 tués, le prochain tireur de masse n'abattra peut-être que 50 cibles! En fait, c'est la raison systémique étasunienne elle-même, qui est déstabilisée, toute empreinte de pulsions brutales et de violences létales, irrationnelles! Nous avons devant nous, une sorte de culte macabre d’un système nécrolâtre, au statu quo couleur de sang, qui se fait l’hébergeur lugubre du meurtre et de la mort par ses manques cruels d’humanisation de ses membres, son inaptitude à proposer autre chose que sa sauvagerie matérialiste et la rage de ses antagonismes internes et externes… Une situation où tout est en état critique dans un système socioéconomique et politique, et où l’idéologie du nationalisme impérial de prépondérance mondiale se trouve défiée et démentie ouvertement quant à ses propagandes par la poursuite du programme nucléaire de la Corée du nord.

 
Sachant qu’un empire vit pour beaucoup de sa capacité à créer sa propre hagiographie de toute-puissance et sa plurale image d’Épinal par l’idéologie, lorsque l’idéologie, elle-même, ne peut plus mentir sur les capacités intérieures et internationales d’un empire pour masquer ses dysfonctionnements, les forcenés nationalistes du pouvoir total, peuvent facilement basculer dans les pires délires et atrocités violentes par dépit.

 
Nous sommes en présence d’un ordre obsolète où des profiteurs cossus, obsédés par leurs privilèges extrêmes veulent à tout prix maintenir contre tout bon sens, la mécanique systémique des aberrations à contre-courant de l’histoire et de sa loi qui exige que toute société humaine change radicalement, ou à tout moins, se réajuste de fond en comble quand le statu quo devient compassé et indisposé.

 
Lorsque les conditions sont de pure incohérence et déroutent le sens par des signes avérés de mauvaise foi de l’establishment, chaque gâchette à la portée d’un doigt, chaque objet pouvant servir d’arme à un individu plus ou moins débilité ou mentalement éreinté et asthénique sous le faix idéologique de l’absurdité des faits et des choses, peut devenir une dangereuse manière de montrer le ras le bol des consciences en quête de sens!

 
Il n’est pire terreau de violences sociales que la crise du sens qui paraît sans issue par les choix vénaux et absurdes des « élites » économiques et politiques que répugnamment et indécemment les idéologues et les médias continuent de soutenir ad nauseam!


Une société sans humanité où seul le matériel compte, où l’argent prime tout, est non contingemment mais nécessairement nourricière de forcenés à foison, parturiente féconde de tempéraments sanguins, sanguinaires et sans pitié.


CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2017

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept, #Dossiers spéciaux, articles et vidéos, #Actualité