06 octobre 2017

De France-Cuba - Pays Basque/Bas-Adour

"L’ouragan Irma a durement frappé l’infrastructure électrique de pratiquement tout le pays, ce qui empêche de concentrer les brigades spécialisées d’électriciens dans une zone spécifique, comme nous l’avions fait, par exemple, lors des ouragans Sandy et Matthew. Dans le but de diminuer le temps de coupure électrique de la population et des centres vitaux de l’économie, j’ai approuvé la création de brigades mixtes au niveau de chaque municipalité, où les travaux de nettoyage, d’élagage, le creusage de trous d’installation et... [Lire la suite]
06 octobre 2017

Le prix Nobel de la paix à la campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (ICAN)

« ICAN France, branche française de cette Campagne, se félicite de recevoir ce prix qui honore le travail de chacun de ses membres. Jean-Marie Collin membre du CA d’ICAN France « C’est une immense fierté ; en 10 ans, nous avons obtenu que les armes nucléaires soient considérées comme des armes illégales au même titre que les armes chimiques et bactériologiques. À ce titre, je remarque que la France qui critique violemment cette avancée juridique et du droit international humanitaire va à l’encontre de la marche de... [Lire la suite]
06 octobre 2017

Simon Gouin, le prix des médicaments (suite)

C’est, nous dit Simon Gouin, l’histoire d’un « casse » presque parfait, celui d’un médicament qui rapporte des milliards. Son nom, le Sovaldi. Sa victime : l’hépatite C, et au passage les caisses d’assurance maladie de plusieurs États ! Cet antiviral à action directe arrive sur le marché français en novembre 2014. Les experts louent rapidement son efficacité contre le virus de l’hépatite C : le sofosbuvir (Sovaldi), du laboratoire Gilead, permettrait de neutraliser le virus dans 93 à 99 % des cas, pour... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2017

Pascal Santoni, Christophe Barbier et son maître Macron

« Et nous, Christophe Barbier, lui dit Pascal Santoni, nous ne sommes pas des vieux fainéants gâtés par la vie. Après 40 à 45 ans de travail et de luttes nous méritons bien plus que les faibles pensions que nous percevons. Sachez que nous ne manquons pas d’énergie pour empêcher les si mal nommés « libéraux » de dépouiller le plus grand nombre pour enrichir les plus riches de vos amis.Le 28 septembre nous étions deux fois plus nombreux que lors des précédentes manifestations et nous n’avons pas l’intention de nous arrêter en... [Lire la suite]
06 octobre 2017

Philippe Boulet-Gercourt, Mark Lilla et la gauche américaine

« Le propos de Lilla , indique Philippe Boulet-Gercourt, est bien plus intéressant que l’éternel dilemme «centre ou gauche». A ses yeux, l’Amérique sort de deux longues ères politiques modernes, deux types très distincts de relations entre les Américains et la politique: l’ère Roosevelt et l’ère Reagan. La première a été l’âge d’or des démocrates. La seconde, celle des républicains, est la plus intéressante dans l’argument de Lilla. Au lieu de se focaliser sur ce que nous partageons comme citoyens, comme c’était le cas lors... [Lire la suite]
06 octobre 2017

Socialisme libertaire, abolir complètement tout pouvoir politique

« Pas plus qu’une ville, préconise Socialisme libertaire, une révolution ne se dirige et ne se planifie. Elle ne se décrète pas non plus, sans pour autant surgir de nulle part. Nous entendons bien participer à ouvrir des brèches et des possibilités, sans attendre et sans savoir exactement où cela nous mènera. Ce qui pourrait passer pour du purisme ou une adhésion sacrificielle à une doctrine n’est qu’une façon d’être pleinement en vie sans se soumettre à l’époque. La liberté n’est pas une vue de l’esprit. Elle s’éprouve dès... [Lire la suite]
06 octobre 2017

PRCF, mettre la classe travailleuse au centre de l'alternative progressiste

« C'est pourquoi, indique le PRCF, sur le plan politique proprement dit, la contre-proposition stratégique avancée par le PRCF est pleinement cohérente : il s’agit, non seulement de refuser en bloc les contre-réformes macroniennes, non seulement de leur opposer un programme progressiste global impliquant la nationalisation démocratique des secteurs-clés de l’économie, la démocratisation profonde du pays et sa coopération internationaliste avec tous les continents, non seulement de mettre la classe travailleuse dans toutes... [Lire la suite]