30 septembre 2017

Etats-Unis, traiter quelqu'un d'une autre race ou d'une autre couleur de peau avec dignité et respect

 "L'US Navy s'opposera toujours à la haine et à l'intolérance", avait déclaré dès le lendemain l'amiral John Richardson, chef de la marine américaine, suivi aussitôt par ses collègues des armées de terre et de l'air. Le chef d'état-major, le général Joe Dunford, avait lui aussi affirmé qu'il "n'y a pas de place pour le racisme et l'intolérance dans l'armée américaine et aux Etats-Unis dans leur ensemble". La question raciale est aussi sensible au sein des forces armées que dans le reste de la population : les minorités y sont... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Libération, Emmanuel Fansten : le « Chacal » et son entourage

« Retiré des affaires ?, interroge Emmanuel Fansten. Rien n’est moins sûr. Un rapport de police confidentiel, que Libération a pu consulter, montre que le Chacal aurait au contraire joué un rôle clé dans le scandale qui secoue actuellement les principaux services de lutte antidrogue. Pendant plus de dix ans, son officier traitant n’était autre que François Thierry, l’ex-patron de l’Office des stups, mis en examen fin août pour «complicité de trafic de stupéfiants» et visé par une procédure administrative de retrait... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Le capitalisme vert, nouvelle imposture

« Le capitalisme, indique l'article, plus qu’un système social auquel presque chacun est dorénavant plutôt bien adapté, de bon ou de mal gré, consistant à créer puis organiser les « nécessaires » inégalités de revenus, est donc aussi un état d’esprit qui invite à l’accumulation des richesses, sans limites aucunes et de manière concentrationnaire, par les plus méritants, tout du moins ceux qui se sont auto-proclamés comme tels. Et plus je suis riche, plus la richesse se concentre, et plus je dois me battre pour... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 septembre 2017

Anselm Jappe, comment les individus vivent la société marchande

« Mais comment les individus vivent-ils la société marchande ?, interroge l'article. Quel type de subjectivité le capitalisme produit-il ? Pour le comprendre, il faut rouvrir le dialogue avec la tradition psychanalytique, de Freud à Erich Fromm ou Christopher Lasch. Et renoncer à l’idée, forgée par la Raison moderne, que le « sujet » est un individu libre et autonome. En réalité, ce dernier est le fruit de l’intériorisation des contraintes créées par le capitalisme, et aujourd’hui le réceptacle d’une combinaison létale entre... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Patrick Michel, Etats-Unis, la commission « Creel » en 1917

« Les recommandations de la commission, indique Patrick Michel, furent scrupuleusement suivies par la grande majorité des médias. Et les informations diffusées furent rarement prises en défaut : sur plus de 6000 dépêches et articles émis par la division « informations », trois furent à l’époque considérés comme imprécis ou mensongers. Mais l’accès rapide à ces informations était conditionné à un respect scrupuleux, par les médias, d’une certaine retenue sur les informations anti-patriotiques, pour reprendre la... [Lire la suite]
29 septembre 2017

PCF, lancement de Cause commune, revue d'action politique

    Bonjour Michel La période dans laquelle nous vivons est particulièrement mouvante. Des forces politiques vieilles de quelques mois se sont imposées au sommet de l’affiche électorale du printemps 2017, plongeant dans la plus grande difficulté celles qui structuraient la vie politique nationale depuis près de 40 ans. Quelques mois plus tard, Emmanuel Macron bat pourtant déjà des records d’impopularité. Face à ce monde en mouvement, le raisonnement routinier (« toutes... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 septembre 2017

Friedrich Nietzsche , L'homme fort, le surhomme.

« Ainsi, indique l'article, pour Nietzsche, la philosophie se doit d'être remise en cause, puissance critique. Elle remet en cause les illusions des valeurs traditionnelles dont il pense qu'elles nient l'homme. Devenir un surhomme, c'est renoncer à ces valeurs négatives, les surmonter au profit de nouvelles valeurs positives, créatrices, valeurs dont il annonce l'Aurore. Tout aussi bien, le surhomme n'est pas un être mais peut devenir un peuple: " Solitaires d'aujourd'hui, vous qui vivez à part, vous serez un jour... [Lire la suite]
29 septembre 2017

Dévoiler clairement la stratégie des directions réformistes

« L’inconséquence dramatique, indique l 'article, des directions réformistes sur la question de l’unité d’action n’est pas un hasard. Elle s’explique par des raisons profondes, liées à leur stratégie à long terme. C’est aussi pour cela que dans leur lutte pour imposer le front unique dans l’action, en vue de développer un mouvement massif de grève, les révolutionnaires doivent simultanément pousser ces directions à agir dans le bon sens mais, en même temps, dévoiler clairement leur stratégie fondamentalement conciliatrice en... [Lire la suite]
29 septembre 2017

Alternative Libertaire, la nouvelle bourgeoisie à laquelle nous sommes confronté.es.

« En effet, indique l'article, la libéralisation de la circulation du capital sous toutes ses formes au niveau mondial, en abolissant les protections et protectionnismes nationaux de tous types, en déréglementant les marchés, en abandonnant toute redistribution des richesses au niveau national, en mettant systématiquement en concurrence capitaux, travailleurs et travailleuses, territoires régionaux et nationaux, ont sapé la base de l’ancien bloc social sur lequel, depuis la fin du XIXe siècle, la bourgeoisie française avait... [Lire la suite]
29 septembre 2017

Béatrice Giblin, capitalisme où es-tu ?

"Je pense, indique Béatrice Giblin, que le discours prononcé par Emmanuel Macron – « nous devons tous participer au redressement du pays » – est entendu par les Français. La France reste la cinquième puissance économique mondiale et, si on prend la peine de s’intéresser à la situation d’autres pays européens, on s’aperçoit que nos filets de sécurité sont solides. Il ne faut évidemment pas nier les profondes inégalités et lutter contre. Hormis l’épineux problème du chômage des jeunes, la situation n’est pas si dramatique... [Lire la suite]