03 septembre 2017

ANC, comment Loïc passe de victime à coupable !

"Avril 2017 : Syndicats de salariés et d’employeurs du spectacle sont parvenus à un accord sur l’assurance chômage pour les intermittents, artistes et techniciens. Seuls la confédération CFDT et le MEDEF refusent de ratifier son entrée en vigueur. Une centaine d’intermittents et militants de Nuit Debout s’invitent au MEDEF, propositions en main, pour réclamer un régime d’indemnisation mieux adapté à leurs métiers et surtout plus juste pour tous. Les manifestants sont aussi déterminés que calmes. Mais le directeur de la sécurité... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 septembre 2017

Michel Wieviorka, quand le PCF structurait les positions syndicales

« Mais aujourd’hui, estime Michel Wieviorka, le PCF n’est plus que l’ombre de lui-même. Il ne peut plus apporter un principe de structuration à la CGT, faisant de ce syndicat un acteur souvent radical, mais toujours aussi capable de négocier et, comme avait dit Thorez, de savoir terminer une grève. La CGT est orpheline, ce principe de structuration lui manque et dès lors la laisse ouverte aux vents d’une radicalité sans rivages. Le PCF apportait symétriquement un principe d’unité à FO, permettant à des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
03 septembre 2017

Quentin Périnelil, salariés, la crise de la quarantaine

« Comment se traduit cette crise de la quarantaine du salarié?, précise Quentin Périnelil. Pour les salariés interrogés, le changement se manifeste en donnant plus d'importance à la vie privée (35 %), qu'ils choisissent souvent de ne plus mettre entre parenthèses. À quarante ans, une réévaluation s'opère: nouvelle attention à soi et aux autres, des prises de conscience. «Il y aurait une sorte d'éveil de soi, un tonus existentiel qui déclenche des envies, des projets», explique au Figaro le sociologue Ronan Chastellier.... [Lire la suite]
03 septembre 2017

Notre-Dame de Paris et sa restauration

« Quoi qu’il en soit, indique Kévin Boucaud-Victoire, les travaux à venir vont nécessiter des sommes considérables, que n’a pas à sa disposition le diocèse de Paris. C’est la raison pour laquelle Notre-Dame a décidé de se tourner vers le mécénat et plus particulièrement aux États-Unis. « Les Américains possèdent une culture du don que nous n’avons pas en France. Ils ont l’habitude de donner en quantité pour préserver leur patrimoine », explique André Finot, qui espère trouver de l’autre côté de l’Atlantique « des... [Lire la suite]