02 septembre 2017

Le pape François sans langue de bois

« Il dit également, poursuit l'article, avoir été très influencé par une militante communiste, Esther Ballestrino de Careaga, tuée sous la dictature argentine (1976-1983) après avoir aidé à fonder le mouvement des mères de la Place de mai, qui dénonçaient la disparition de leurs enfants assassinés par le régime.«Elle m'a appris à penser la réalité politique […]. Je dois tant à cette femme», souligne le pape, qui ajoute: «On m'a dit une fois: "Mais vous êtes communiste!" Non, les communistes, ce sont les chrétiens. C'est les... [Lire la suite]
02 septembre 2017

Alexandre Lantier, la Lybie et les dissensions franco-italiennes

« Paris défend Haftar, constate Alexandre Lantier, depuis l’élection de Macron, l’ayant invité à un sommet à Paris, alors que les dissensions franco-italiennes sur de nombreux dossiers deviennent de plus en plus violentes. Non seulement Paris refuse d’accepter des réfugiés arrivés en Europe via l’Italie, mais Macron a nationalisé les chantiers navals STX à St Nazaire pour empêcher qu’une firme italienne, Fincantieri, les reprenne .Ceci a provoqué un commentaire agacé de Il Fatto quotidiano contre l’axe Paris-Berlin dans l’UE: «... [Lire la suite]
02 septembre 2017

Marx, Shakespeare décrit parfaitement l'essence de l'argent.

« Shakespeare, nous dit Marx, souligne surtout deux propriétés de l'argent : 1º Il est la divinité visible, la transformation de toutes les qualités humaines et naturelles en leur contraire, la confusion et la perversion universelle des choses ; il fait fraterniser les impossibilités.2º Il est la courtisane universelle, l'entremetteur universel des hommes et des peuples.La perversion et la confusion de toutes les qualités humaines et naturelles, la fraternisa­tion des impossibilités - la force divine - de l'argent... [Lire la suite]
02 septembre 2017

Akram Belkaïd, Algérie, cinquante années d'indépendance

« Il s'agit visiblement pour l'auteur d'entamer un dialogue, de tenter de comprendre l'autre dans sa différence, d'accepter qu'il puisse détenir une part de cette vérité vers laquelle il tend (attitude en parfait accord avec les deux citations de Cheikh Hasan al-'Attâr et Pierre Claverie placées en exergue du livre). Voulant aussi comprendre ses compatriotes algériens, il interroge abondamment tous ceux qui croisent sa route. Et il confronte chaque membre du groupe, à commencer par lui-même, à cette diversité de points de vue qui... [Lire la suite]