08 juin 2017

Pologne, SOPOT et Jean Georges Haffner

"Sur conseil de son ami et protecteur, nous dit l'information, un an déjà après l’occupation de Gdansk par les français, Haffner commença à organiser des bains à Brzeźno. C’est ainsi qu’un insignifiant village de bord de mer devint la première ville balnéaire de la Baltique. En théorie, il s’agissait d’un lieu de baignade pour les soldats français, mais en réalité, par effet de mode, des personnes ont commencé à imiter le comportement des français. Après la débâcle russe de Napoléon, Haffner ne revint pas en France. Il décida de... [Lire la suite]
08 juin 2017

Saïd Bouamama, En finir avec le capitalisme par les élections ?

"Si l’action de l’idéologie dominante, nous dit Saïd Bouamama, décuplée par la puissance de feu des médias de masse est pour l’instant suffisante pour empêcher l’émergence d’une offensive des dominés, elle est cependant insuffisante pour produire une adhésion au système social, à ses prétendus « valeurs », à ses modes de gestion politique. Nous sommes bien en présence d’une crise de l’hégémonie culturelle des classes dominantes, une partie grandissante de notre société ne se reconnaissant plus dans le « consensus »... [Lire la suite]
08 juin 2017

Socialisme libertaire, Renzo Novatore, le droit et la liberté, c'est la Force

"Si ce poing des audacieux, nous dit Renzo Navatore, ne se projette pas hors de l’ombre, pour jeter le gant noir du défi et de la révolte à la face hideuse de la société bourgeoise, les serpents de la démagogie politique et tous les clowns spéculateurs et hypocrites de la douleur humaine resteront les maîtres du camps, et sur le sol rougeoyant et tragique qui cherche à illuminer l’obscur tourbillon de la sombre histoire qui passe, ils jetteront le masque obscène, blanc de Céruse, sur le libre horizon de la pensée humaine, celui-là... [Lire la suite]
08 juin 2017

Socialisme libertaire, les isoloirs, les urnes, un décor en trompe-l'oeil ?

"Les électeurs, indique Socialisme libertaire, ne peuvent rien changer. Le rôle des « politiques » est de nous empêcher de faire de la politique, en nous faisant croire que nous sommes incapables de prendre nos affaires en mains. Cette « élite » sait, mieux que les autres, le chemin à suivre vers les lendemains qui chantent. Bien sûr, pour nous « gouverner », ils doivent disposer d'un appareil administratif et d'un État, dont les fonctions régaliennes (armée, police, justice) leur permettent de surveiller... [Lire la suite]