27 mars 2017

POI-Informations Ouvrières, un seul maître, le capitalisme...

« Tous les candidats à la présidentielle, nous dit l'éditorial, n’ont qu’un seul maître : le capitalisme puissant, exigeant, prédateur jusqu’au bout. Ce capitalisme qui ne finance pas l’économie réelle, qui met les élus politiques au pas, bien qu’ils soient déjà aux ordres. Le productivisme, la loi du marché et ses mécanismes, la libre concurrence, la compétitivité : c’est la seule loi qui vaille, c’est la victoire des plus forts. Les actionnaires sont les rois, la spéculation... [Lire la suite]
27 mars 2017

Norvège, Islande, Suisse, Danemark, le bonheur en dehors de l'UE ?

« Bref, nous dit l'article, trois des quatre pays les plus heureux au monde sont les trois seuls pays d’Europe de l’Ouest à rester en dehors de l’UE. Est-ce justement parce qu’ils sont heureux qu’ils refusent de rentrer dans le bloc ? Ou bien est-ce parce qu’ils ne font pas partie de ce dernier qu’ils sont les champions du bonheur ? Un mélange des deux, peut-être…Reste évidemment l’hypothèse de Bruxelles : une bien regrettable coïncidence… » Reprenons la lecture de l'article... Michel Peyret Trois des... [Lire la suite]
27 mars 2017

Oleg Egorov, Russie, une révolution hors règles

« Les théoriciens, rappelle Oleg Egorov, de la lutte des classes du XIXe siècle, Karl Marx et Friedrich Engels, en étaient certains : la révolution socialiste aura lieu dans les pays à société capitaliste développée disposant d’une classe ouvrière sérieuse opprimée par la bourgeoisie. L’Empire russe – un État essentiellement agricole où les paysans constituaient 77% de la population d’après le recensement de 1897 – n’était pas pris au sérieux par les classiques allemands : la Russie devait d’abord développer son... [Lire la suite]
27 mars 2017

Le Monde Libertaire, pour que vive l'anarchie

« Au sortir du conflit mondial, nous dit l'article, le 15 janvier 1944, les militants de l’Union anarchiste et de la Fédération anarchiste française d'avant guerre rédigent ensemble une charte de la nouvelle Fédération anarchiste (FA) approuvée à la rencontre d'Agen les 29 et 30 octobre, et la décision est prise de faire reparaître le Libertaire. Sur son numéro 1, daté du 21 décembre 1944, le journal est sous-titré « organe du mouvement libertaire », puis « organe de la Fédération anarchiste » à partir de 1945. Il... [Lire la suite]