26 mars 2017

Guyane, 37 syndicats votent la grève générale

« Les 37 syndicats, indique le texte du communiqué, réunis au sein de l'Union des travailleurs guyanais (UTG) ont voté samedi à l'unanimité la grève générale, à compter de lundi sur ce territoire ultramarin confronté à un mouvement social, a annoncé à l'AFP le secrétaire général de l'UTG, Albert Darnal.Alors que la Guyane est touchée depuis plusieurs jours par un mouvement social d'ampleur, cette grève générale a été décidée pour protéger les salariés grévistes dans des secteurs très divers, a précisé M. Darnal. Cette... [Lire la suite]
26 mars 2017

Le Traité de Rome, 60 ans contre les travailleurs

« Le renforcement des monopoles, nous dit le texte, signifie également une domination plus grande des capitalistes sur l'État et l'utilisation de l'appareil de cet État contre les libertés et les droits de la classe ouvrière. Le Marché commun prévoit la libre circulation des travailleurs dans les six pays intéressés. On nous présente cela comme une grande conquête dans la voie de la liberté, une espèce de préface à la suppression des frontières. La vérité est beaucoup plus prosaïque.Pour s'opposer aux revendications de la classe... [Lire la suite]
26 mars 2017

Nasser Kandil, Syrie et trio israélo-saoudo-turc

« Quant au trio israélo-saoudo-turc qui a importé les deux versions de l’organisation Al-Qaïda en Syrie [Daech et Al-Nosra, Ndt], les a distribuées sur tous les fronts, les a financées, armées et dirigées, il s’est dissimulé derrière le masque de l’organisation Al-Qaïda, qu’il a elle-même dissimulée derrière le masque de ladite opposition syrienne. Ceci, en sachant parfaitement que la carte d’Al-Qaïda est inexploitable politiquement et que l’organisation terroriste peut se retourner contre lui, mais c’était son seul atout sur le... [Lire la suite]
26 mars 2017

Qatar, nous ne pratiquons pas l'assimilation ou l'intégration...

« Pour tous, précise Oriane Huchon, c’est-à-dire pour les travailleurs qualifiés et non qualifiés, le statut de travailleur immigré dans le Golfe est précaire. Il est difficile pour les migrants, s’ils le souhaitent, de rester dans le Golfe après la fin de leur contrat. Quelques mesures de naturalisation existent, mais elles sont extrêmement contraignantes. Ainsi dans un article paru en juin 2016 dans Manière de voir, Le Monde Diplomatique, Nazim Kurundeyr cite les propos d’un haut responsable qatari : « Le... [Lire la suite]