25 mars 2017

25 mars 2017, deux anniversaires...

"Aujourd’hui, nous dit le Pardem, 25 mars 2017, deux anniversaires sont célébrés pour des raisons totalement opposées. Le premier est celui de la victoire de la guerre d'indépendance sur l'Empire ottoman, dite aussi Révolution grecque (1821-1829). Cette commémoration renforce la volonté des Grecs de se libérer de leurs nouveaux envahisseurs : la Troïka (Union européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international). Le second est celui du 60e anniversaire de la signature du traité de Rome qui a lancé la « construction »... [Lire la suite]
25 mars 2017

Le système capitaliste, le système de la misère organisée

« Lorsque, nous dit le texte, certain(e)s souhaitent monter des murs, refermer la porte de l’immigration, se replier sur soi, quand ce n’est pas un mépris de classe contre celles et ceux qui vivent dans les ghettos savamment construits ; alors un racisme avéré et/ou larvé progresse aussi rapidement que les violences policières ou le chômage inhérent au système qui amène en même temps nos collègues à des gestes désespérées. C’est une même matrice, le système capitaliste. Dans le système de la misère organisé(e), le... [Lire la suite]
25 mars 2017

CNT, nos ennemis sont des ennemis de classe

« Victimes des violences policières, patronales, racistes et sociales, nous sommes tous de cette même classe, indique le syndicat. Notre ennemi n’est pas tel peuple, telle religion ou telle communauté, notre souci n’est pas que nos dirigeants soient «  nationaux  » ou «  européens  », le chômage et l’insécurité ne sont pas dus aux immigrés ou aux pauvres. Nos ennemis ce ne sont pas plus les Arabes, les Noirs, les juifs ou les musulmans ou supposés tels, qui «  refuseraient de s’intégrer  » et ne... [Lire la suite]
25 mars 2017

Camille Loty Malebranche, l'homme génère civilisations et sociétés

« La réalité humaine, indique Camille Loty Malebranche, est la grande événementialité spatio-temporelle de cette espèce en marche qui fait l’histoire et ne se contente pas d’y appartenir par fatalité existentielle. Tous les êtres matériels ne sont que des patients de l’histoire. L’univers entier est, selon ce que nous en savons, un grand mû du temps où il évolue, naît et meurt en se renouvelant sans cesse. Face à ce patient inconscient, l’homme est lui, dans sa petite sphère sur ce minuscule point qu’est la terre, un agent... [Lire la suite]