"Aujourd’hui, nous dit le Pardem, 25 mars 2017, deux anniversaires sont célébrés pour des raisons totalement opposées. Le premier est celui de la victoire de la guerre d'indépendance sur l'Empire ottoman, dite aussi Révolution grecque (1821-1829). Cette commémoration renforce la volonté des Grecs de se libérer de leurs nouveaux envahisseurs : la Troïka (Union européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international). Le second est celui du 60e anniversaire de la signature du traité de Rome qui a lancé la « construction » européenne. Cette date devrait être un jour de deuil européen, tant les méfaits de ce système sont désormais tellement évidents, le « cas » grec en étant une preuve tragique... "

Reprenons le texte du Pardem...

Michel Peyret


Le massacre de la Grèce symbole tragique du 60e anniversaire du traité de Rome

Par le Parti de la démondialisation (Pardem).
 
Le 25 mars 2017.
 
Aujourd’hui, 25 mars 2017, deux anniversaires sont célébrés pour des raisons totalement opposées.
 
Le premier est celui de la victoire de la guerre d'indépendance sur l'Empire ottoman, dite aussi Révolution grecque (1821-1829). Cette commémoration renforce la volonté des Grecs de se libérer de leurs nouveaux envahisseurs : la Troïka (Union européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international).
 
Le second est celui du 60e anniversaire de la signature du traité de Rome qui a lancé la « construction » européenne. Cette date devrait être un jour de deuil européen, tant les méfaits de ce système sont désormais tellement évidents, le « cas » grec en étant une preuve tragique.
 
À cette occasion, Jacques Nikonoff, président du Parti de la démondialisation, s’est rendu à l’Ambassade de Grèce à Paris pour remettre à l’ambassadeur une lettre de soutien au peuple grec dans les épreuves qu’il traverse et de condamnation du gouvernement Tsipras totalement soumis à la tyrannie de l’Union européenne. Il a fait une courte prise de parole que vous pourrez retrouver ci-dessous dans une vidéo :
 

https://youtu.be/NpZ7cRKdjnc

Pour sortir de la crise, en Grèce et dans les autres pays de l’Union européenne, il faut sortir de l’euro et de l’Union européenne, immédiatement et unilatéralement ! Il faut démondialiser !
 



Adhérez au Parti de la démondialisation !

Pour imprimer le bulletin d'adhésion, cliquez ci-dessous :
http://www.pardem.org/adherer




Nous vous invitons à confirmer votre inscription à cette liste en envoyant un message à l'adresse suivante inscription-pardem-info@pardem.org avec la mention "Confirmation d'inscription" (cliquez sur l'adresse pour ouvrir le message et l'envoyer)


Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de notre part, vous pouvez vous désabonner en envoyant un simple message à cette adresse pardem-unsubscribe@liste.pardem.fr ou abuse@pardem.org (cliquez sur l'adresse pour ouvrir le message et l'envoyer