03 mars 2017

Gilles de Kerchove, coordinateur de l'UE pour la lutte contre le terrorisme

« Pour l'Europe, indique Gilles de Kerchove, il y a ainsi « trois catégories de facteurs » qui peuvent expliquer le processus de radicalisation. La première part de problèmes de perte d'identité, ou d'absence de sens dans l'existence, de sentiment de discrimination, de conditions économiques et sociales très défavorables, et donc une très grande sensibilité à l'injustice. « C'est une explication marxiste d'une certaine manière », précise-t-il.Le deuxième type de facteurs est l'idéologie. « On se demande... [Lire la suite]
03 mars 2017

Etats-Unis, les conflits dans l'élite dirigeante, une crise sous-jacente de tout l'ordre capitaliste

« De tels conflits, nous dit Patrick Martin, au sein de l'élite dirigeante sur la politique étrangère prennent place généralement dans les coulisses, comme ce fut le cas lorsque l'appareil militaire et de renseignement a protesté contre le recul d’Obama sur la question d’une intervention militaire directe en Syrie en 2013, quand il a omis de faire respecter sa «ligne rouge» face au gouvernement de Bashar al-Assad. Cette fois, cependant, le conflit a éclaté au grand jour. Peu importe la forme que prend le débat au sein de... [Lire la suite]
03 mars 2017

Herwig Lerouge, Hitler et le patronnat allemand

"En 1923, nous dit l'article, le patron sidérurgiste Hugo Stinnes a déclaré à l’ambassadeur américain : « Il faut trouver un dictateur qui aurait le pouvoir de faire tout ce qui est nécessaire. Un tel homme doit parler la langue du peuple et être lui-même un civil. Nous avons un tel homme. Avec la crise économique de 1929, les cercles dirigeants ont décidé de vraiment miser sur le parti nazi, qui a reçu de leur part un soutien accru. Grâce à leurs millions, Hitler a pu gagner de l’influence sur les classes populaires,... [Lire la suite]
03 mars 2017

Dr Ley-Ngardigal Djimadoum, contre l"apologie de la dictature au Tchad

« L’alliance contre nature entre la démocratie française et la dictature tchadienne, considère le Dr Ley-Ngardigal, est un crime contre l’humanité, une ignominie à l’égard d’un peuple en danger de mort. Une brève rétrospective historique de la seconde guerre mondiale de 1939 à 1945 serait nécessaire : lors de l’occupation de la France par les troupes nazies d’Hitler, des milliers de français de l’hexagone et les Africains des colonies ont résisté héroïquement les armes à la main contre la dictature de l’occupant nazi. La farouche... [Lire la suite]