21 octobre 2016

Charles Hoareau, le 17ème Congrès de la FSM

« Le fait, nous rapporte Charles Hoareau, que ce congrès se tienne an Afrique du Sud (après Damas, Delhi, La Havane et Athènes) était évidemment lourd de sens ce que n’ont pas manqué de souligner la quasi-totalité des intervenant-e-s à la tribune. Comme est également significatif le fait que ce congrès qui a renouvelé sa confiance au secrétaire général George Mavrikos ait élu un dirigeant de la COSATU, le syndicat historique de la lutte contre l’apartheid, comme président international. Lors d’une intervention le secrétaire... [Lire la suite]
21 octobre 2016

Raphaël Glucksmann, la culture française, le produit de mélanges et d'échanges

« En soi, répond Raphaël Glucksmann, je n’ai aucun problème avec les Gaulois de Nicolas Sarkozy. Le problème, c’est le point qu’il met après les Gaulois. Cela reflète la tendance de vouloir rendre l’identité française univoque. Les penseurs et politiques réactionnaires actuels disent: «Avant, nous avions une identité claire.» J’interroge cet «avant» et je trouve que depuis le Moyen Age au moins, notre identité est multiple. Comme avec Le roman de Renart, on constate que, dès le départ, la culture française assume le fait d’être... [Lire la suite]
21 octobre 2016

Gideon Levy, Israël, la culpabilité pèse lourd

« Ce qui est arrivé aux Palestiniens en 1948 et qui a continué après la création de l’état, ne peut pas être étouffé à jamais. Si Israël est sûr qu’il a raison, ouvrez les archives et prouvez-le. En effet, un des documents qu’Israël dissimule est une étude commandée par Ben-Gurion visant à prouver que les Arabes ont fui. Si toutes choses ont été morales, justes et légales, pourquoi ne les publient-ils pas ? Il suffit de regarder la photographie qui accompagnait le rapport dans l’édition en hébreu d’Haaretz pour réfuter la... [Lire la suite]
21 octobre 2016

Andrzej Wajda, monument national polonais

«Le projet "idéologique" de Wajda, nous dit l'article, ne consiste pas seulement à raconter l’histoire de la Pologne depuis trente ans à travers deux ou trois destins individuels, mais aussi à réconcilier le maximum de gens. […] Il faut montrer un peuple qui lave beaucoup de linge sale mais qui, l’ayant lavé, l’expose joyeusement», écrivait Serge Daney dans Libération en août 1981. Cette manière d’endosser les turpitudes du pays, d’essayer de faire la synthèse et de jouer les arbitres le conduit parfois au-devant de vives... [Lire la suite]