18 octobre 2016

Denis Sieffert, prise de conscience collective de la crise de la démocratie

« C’est ce président, nous dit Denis Sieffert, qui a finalement été l’artisan de la loi la plus antisociale de l’après-guerre. C’est lui qui a attaqué de front le code du travail. Sa politique a été si contraire à ce qu’en attendaient ses électeurs qu’il a fallu à son premier ministre recourir à l’un des articles les plus antidémocratiques de la Constitution de la Ve République, le 49-3. Ainsi, une loi a été imposée aux salariés de notre pays, sans le moindre débat, contre les députés, contre l’opinion, contre la majorité des... [Lire la suite]
18 octobre 2016

Carolle-Anne Dessureault, Grâce et le courant des eaux

« Il s’agit d’un personnage en constante transformation qui se voit comme un laboratoire expérimental. En quelque sorte, une quête du Graal. Il s’agit de transformer le vulgaire matériaux intérieur en un diamant éclatant. Avec X, Y et Z, on s’aperçoit que Grâce est animée d’un intense élan de percer l’insondable. Elle reste cependant assez consciente de la réalité concrète des choses. Ces dernières lettres de son Abécédaire la ramènent aux premières impressions de son enfance, celles-ci non conceptualisées bien sûr, mais qui ont... [Lire la suite]
18 octobre 2016

Nicolas Vieillescazes, Jacques Rancière, le peuple et les "discours" marxistes

« A partir, nous dit Nicolas Vieillescazes, d’une orientation juste – la critique du désir de domination inhérent à l’ordre du savoir –, Rancière a construit un raisonnement entièrement faux, reposant sur une série de transferts métonymiques et de généralisations abusives. L’étude des écrits d’ouvriers des années 1830 lui a révélé que ces gens pensaient, rêvaient, philosophaient, et que leurs préoccupations n’étaient, pas plus que la scène primitive de Mai 68, réductibles au travail ni traduisibles dans le grand récit marxiste de... [Lire la suite]