05 août 2016

Michèle Riot-Sarcey, écrire l'histoire à contresens

« La pensée de Benjamin, indique Michèle Riot-Sarcey, m’a permis d’approfondir cette réflexion et j’ai voulu aller au bout du XIXème siècle en débutant cette histoire en 1848. Un 48 au présent des insurgés qui tous se référaient au passé, en faisant retour sur 1830, 1789 et bien au-delà de l’histoire écrite. Ce constat m’a contraint d’écrire l’histoire, à contresens. Non par plaisir de bouleverser l’écriture de l’histoire, mais parce que les quarante-huitards se sont mobilisés en référence au passé. On le lit dans les sources... [Lire la suite]
05 août 2016

Europe Solidaire Sans Frontières - Pierre Rousset - Quelle mondialisation ?

"Peut-on la qualifier de nouvel impérialisme ?, interroge Pierre Rousset. Il faut évidemment préciser ce que l’on entend par ce terme dans le contexte mondial présent. Mais la Chine étant devenue la deuxième puissance mondiale, il paraît de plus en plus difficile de lui dénier ce statut, quelles que soient par ailleurs les fragilités du présent régime et de son économie. Pour beaucoup de membres de l’opposition de gauche russe au régime, il en va de même pour la Russie, bien qu’elle reste dépendante économiquement de ses... [Lire la suite]
05 août 2016

Michaël Löwy, l'histoire est faite par les classes sociales

« Or, il nous semble au contraire, indique Michaël Löwy, qu’une des grandes forces de ce texte c’est de mettre l’accent sur la dynamique propre de la lutte des classes et de son déploiement sur le champ politique, en évitant de réduire cet affrontement socio-politique à des mécanismes économiques. L’histoire n’est pas faite par les forces de production, mais par les classes sociales, certes dans des conditions données, économiques, sociales et politiques. En d’autres termes, Marx prend en compte l’autonomie relative de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,