21 mars 2016

Jean Quatremer, Europe, un nouveau " rideau de fer " !

« Pour paraphraser Winston Churchill, rappelle Jean Quatremer, un nouveau rideau de fer s’est abattu sur l’Europe. La seule chose qui a vraiment préoccupé les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union, lors de leur sommet de jeudi et de vendredi, a été l’ampleur des concessions faites à la Turquie pour qu’elle accepte son rôle de sous-traitant du contrôle des frontières extérieures de l’UE. L’arrivée de plus d’un million de migrants et de réfugiés en Europe a remisé les grands principes au placard : sous la pression des... [Lire la suite]
21 mars 2016

Dominique Jamet, la violation du "non" au référendum de 2005 !

« Heureuse Angleterre, écrit Dominique Jamet, mère des Parlements et de la démocratie ! Nous ne pouvons hélas en dire autant de ce côté de la Manche, où nous traînons depuis onze ans déjà le souvenir du referendum de 2005, et  de l’insulte au suffrage universel et à la souveraineté du peuple qu’a constitué, partagé entre la droite et la gauche, le refus de s’incliner devant le « non » si nettement exprimé de l’inféodation de notre pays à Bruxelles, à Francfort et à Berlin. Ce déni de justice politique est une... [Lire la suite]
21 mars 2016

Michel Makinsky (2), Etats-Unis / Iran, l'ouverture de relations diplomatiques ?

« Dans leur remarquable analyse de la posture iranienne face à Daech et à la crise irakienne, constate Michel Makinski, Dina Esfandiary et Ariane Tabatabai rappellent que la question d’une concertation entre les Occidentaux et les Iraniens à propos de l’Irak n’a pas fait l’objet de négociations officielles pendant les discussions entre Téhéran et les 5+1 mais que dans les coulisses, parallèlement, des échanges de vues officieux se sont poursuivis entre Américains et Iraniens sur ce thème. Les officiels iraniens ont veillé à ne... [Lire la suite]
21 mars 2016

Viktor Dedaj, Cuba / Etats-Unis, le rapprochement ?

« C’est un aspect intéressant de la révolution, pense Vikitor Dedaj, Fidel Castro n’a pas pris le pouvoir en arrivant des montagnes à la tête d’une colonne de chars. Après avoir renversé la dictature de Batista, le Mouvement du 26 juillet s’est éloigné du pouvoir. La présidence a alors été confiée à une personnalité de l’époque. Mais elle s’est rapidement inscrite dans la même lignée que ses prédécesseurs. Or, ce n’était pas la peine d’avoir laissé 10.000 martyrs et d’avoir passé deux ans dans la Sierra Maestra pour revenir au... [Lire la suite]