18 février 2016

Robert Bibeau, Etats-Unis, Election et changement !

« Que ce soit Donald Trump, considère Robert Bibeau, ou Hillary Clinton, ou un autre prétendant au trône qui en novembre prochain emportera la Présidence américaine rien ne changera au pays de la crise et du déclin. L’attitude cynique et indifférente du prolétariat américain doit être saluée par les progressistes du monde entier, en attendant que cette réaction passive se transforme en charge active pour renverser l’État et l’économie des ploutocrates.  En novembre 2016 nous observerons le seul résultat qui vaille au cours... [Lire la suite]
18 février 2016

Roger Dangevile, Partis et Internationales

« La II° Internationale semble, indique Roger Dangeville, à première vue, faire un pas en arrière par rapport à la Ie qui, elle, formait une seule et même organisation internationaliste et regroupait sous une même direction parti politique et syndicat (cette unité était due à la faiblesse numérique des effectifs, dont la dispersion exigeait une liaison directe avec le centre). La II° Internationale s'attachera à fonder, dans tous les pays quelque peu développés, des partis politiques socialistes et des syndicats ouvriers de... [Lire la suite]
18 février 2016

Chris Harman, capitalisme, socialisme, révolution et êtres humains

« L'idéologie de l'Est était ostensiblement opposée à tout cela. Elle était favorable à ce qu'elle appelait « la révolution ». Pourtant la structure de son idéologie était très semblable à celle de l'Occident. C'était une idée de la révolution dans laquelle le parti avait remplacé la classe, le parti recevant lui-même ses instructions d'une élite restreinte. La question posée par cette révolution était celle du remplacement des classes dirigeantes en place par cette élite. La tâche de celle-ci était d'imposer au reste... [Lire la suite]
18 février 2016

Jean Lemaître, Regards sur le Parti communiste de Belgique

« Oui, indique Jean Lemaître, la France cornaque le PCB, et le finance en partie alors que les deux pays sont vraiment différents. En Belgique, la social-démocratie joue un rôle extrêmement important alors qu'en France, quand les communistes sont exclus en 1948 du gouvernement - plus ou moins au même moment que le même scénario en Belgique - ils essaient de déclencher des luttes insurrectionnelles, à la limite de la violence organisée. En Belgique, ce mode d'action ne convient pas du tout : l'idée de Van Geyt, c'est d'avoir un... [Lire la suite]