31 janvier 2016

Camille Loty Malebranche, le savoir, la connaissance, le patrimoine de l'humanité...

« Comme nous l’avons dit ailleurs , indique Camille Loty Malebranche, la préhension commune du savoir orchestre donc une naissance collective à la vérité découverte ou révélée et permet l’éveil à la vérité acquise comme  patrimoine de l’humanité. Par le partage et son advenue au stade de connaissance humaine, le savoir constitue le moteur de l’évolution globale de l’humanité, qui permet le progrès de l’espèce. Le connaissable, tout le connaissable, n’est possible que par une sorte de présavoir que porte... [Lire la suite]
31 janvier 2016

Althusser, Marx, la philosophie, l'Etat et la politique

"Marx conçoit l'Etat comme un appareil répressif. L'Etat est machine de répression. Il est l'appareil d'Etat avec sa police, ses tribunaux, ses prisons ainsi que l'armée et bien sûr le gouvernement et l'administration, le tout visant à assurer politiquement la domination de la classe déjà dominante au plan économique. Toute la lutte des classes tourne autour de l'Etat, autour de la détention du pouvoir d'Etat par une certaine classe. L'appareil d'Etat peut rester en place sous les évènements politiques qui affectent la détention... [Lire la suite]
31 janvier 2016

Etienne Balibar, quand le débat portait sur le marxisme

« Et puis, indique Etienne Balibar, il y avait Jean-Paul Sartre qui se décrivait lui-même comme compagnon de route et qui venait de publier ce grand ouvrage dans lequel il entreprenait la refondation du marxisme et dans lequel figurait, en introduction, la phrase célèbre qu’on répète souvent fautivement : « Le marxisme est l’horizon philosophique indépassable de notre temps. » Je ne dis pas que tout travail philosophique en France se passait autour de Marx. Ce serait complètement faux. Mais disons que le débat sur le marxisme... [Lire la suite]
31 janvier 2016

Michael Paraire, philosophes féminines et différentes

« On le voit, indique François-Ronan Dubois,j, les figures évoquées sont fort différentes, si différentes, même, qu’il paraît difficile de leur donner à toutes la qualité de dissidente pourtant si chère à l’auteur. La fille de la grande bourgeoisie qu’est Staël, la cadre du Parti que Kollontaï demeure toute son existence ou l’intellectuelle médiatique Simone de Beauvoir ne paraissent pas devoir être envisagées de la même manière que Michel, Luxemburg ou Tristan. En d’autres termes, le projet dans sa généralité ne convainc pas et... [Lire la suite]
30 janvier 2016

Davos, 2500 dirigeants d'entreprises, célébrités et responsables gouvernementaux

« Le marché boursier américain, indique Andre Damon, après avoir enregistré sa pire performance de début d'année de l'histoire, est entré dans une phase de correction, et de nombreux analystes prévoient que lui aussi suivra la Chine dans une phase baissière, voire une panique pure et simple à l'échelle de celle de 2008-2009. Mais derrière le plongeon le plus récent il y a un ensemble de préoccupations plus profondes. L'économie mondiale ralentit, provoquant une déstabilisation des régimes de change, une vente au rabais des... [Lire la suite]
30 janvier 2016

Camille Loty Malebranche, lire et reconstruire l'univers

« Lire, nous dit Camille Loty Malebranche, c’est savoir prendre du recul face à la somme des lectures que constituent les livres d’autrui; c’est avoir la faculté interrogative pour lire par soi-même les étants et situations dans une quête herméneutique menée d’après des repères bien conçus. Le lecteur accompli défait le monde des idées émanant du monde et de ses comptes rendus, pour reconstruire par les matériaux idéels de son cru, l’univers qu’il se crée. Univers qui rejoindra, bien entendu, ce qui existe déjà, car il n’y a pas... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
30 janvier 2016

Giorgio Agamben, Etat de sécurité ou Etat policier

« Maintien d’un état de peur généralisé, dépolitisation des citoyens, renoncement à toute certitude du droit : voilà trois caractères de l’Etat de sécurité, qui ont de quoi troubler les esprits. Car cela signifie, d’une part, que l’Etat de sécurité dans lequel nous sommes en train de glisser fait le contraire de ce qu’il promet, puisque – si sécurité veut dire absence de souci (sine cura) – il entretient, en revanche, la peur et la terreur. L’Etat de sécurité est, d’autre part, un Etat policier, car, par l’éclipse du pouvoir... [Lire la suite]
30 janvier 2016

François Maspero, l'engagement...

« Vous me demandez, indique François Maspero, si « l’édition “engagée” peut intervenir dans la recomposition politique de la gauche radicale. » D’abord je réfute ce terme d’ « engagée » appliqué à l’édition : le véritablement engagement requiert une action plus directement concrète que le seul fait d’éditer des livres, sinon c’est vraiment s’en tirer à bon compte. Ensuite je vous rappelle que les temps ont profondément changé : à l’époque où j’ai publié les premiers textes, le livre était encore... [Lire la suite]
30 janvier 2016

Jason Moore, le capitalisme et sa crise, leurs formes, leurs causes...

« Il faut reconnaître, indique Jason Moore, que le capitalisme est co-produit par l’homme et par le reste de la nature, en particulier si l’on veut comprendre l’avènement de la crise actuelle. Habituellement, on pense les problèmes du monde actuel à partir, d’un côté ,des crises sociales, économiques et culturelles comprises sous la catégorie globale de « crises sociales » et, de l’autre, à partir des crises écologiques (le climat et autre). Ce n’est qu’aujourd’hui qu’on se rend de compte du fait qu’on ne peut pas parler des unes... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
29 janvier 2016

Jean-Paul Jouary, le temps, changements et processus

« Quoi qu'il en soit, écrit Jean-Paul Jouary, il y aura toujours des contradictions à assumer au cœur des choix humains, lesquels privilégient nécessairement une temporalité au détriment des autres, tandis qu'en réalité toutes ces temporalités s'articulent entre elles. Lorsqu'il s'agit d'agir sur la logique de fonctionnement d'une société, lorsqu'il s'agit de politique, de tels choix sont quotidiens car tout n'est pas possible en même temps. Pour autant, tous les choix ne seront pas équivalents. Par exemple, sacrifier le moyen ou... [Lire la suite]